Les soins chirurgicauxProthèse conjointe

Conseils pour garder de belles dentsLe bruxismeLe fluorLes soins dentaires à l’étrangerVisite de contrôle

ImplantsLes dents de sagesseLes extractions dentairesTraitement du kyste

Dévitalisation et couronneLa carieLa carie 2La Carie avancéeLa dentisterie restauratriceLa pulpiteLe kysteLes soins bucco-dentairesRadiologie

L'édentation unitaireLa couronne sur dent vivanteLa prothèse conjointeLe bridgeLes Inlays-Onlays

Edentation totaleL'édentation multipleLa prothèse adjointe complèteLa prothèse adjointe partielleProthèse amovible partielleProthèse totale sur implants

Le dépistage orthodontique

A quel âge bébé a sa première dent ?Le traitement prothétiqueLes dépassements d’honorairesLes différences de tarifs

Cabinet dentaire mode d'emploiDomaine d'exercice du chirurgien-dentisteFréquence des consultationsLa ConsultationLa formation du chirurgien-dentisteLa relation avec le patientLa sécuritéLe cabinet : lieu de soins et cosmétiqueMédecin traitant et franchisePrendre en charge la douleur et l'anxiétéStatut du chirurgien-dentiste

L'évolution dentaire de l'enfantLa dentLa dentureLes dents de lait

Le dépistage orthodontique
Un dépistage précoce est très important. Il n’existe pas d’âge standard pour débuter un traitement.

Le praticien de l’art dentaire déterminera pour chaque situation, le moment le plus propice pour débuter le traitement en fonction de multiples paramètres. Ces paramètres sont liés à la génétique (croissance osseuse), à l’environnement (succion d’un doigt, respiration par la bouche, interposition de la langue pendant la déglutition,…), au stade d’évolution de la denture (pas toujours en relation avec l’âge civil), à l’intensité ou à la gravité de la ou des déformations, et à l’association des différentes déformations (très fréquentes en orthodontie car une déformation primaire induit des déformations secondaires). La maturité de l’enfant et sa capacité à coopérer, devra aussi être prise en compte.

Quelquefois, un traitement en deux étapes, séparées par une période de surveillance, sera indiqué ; pour empêcher une aggravation chez un très jeune enfant, puis pour achever le traitement après l’évolution de toutes les dents permanentes.